clavier mecanique Vs clavier à membrane et Das keyboard

Depuis quelques temps, les habitudes des utilisateurs des « postes informatiques » ont changé.

On sait qu’il faut un écran qui ne scintille pas et de bonne qualité pour les yeux.
On sait qu’il faut une bonne chaise et être bien droit pour soigner son dos.

Mais pour le clavier… en général on est pas très regardant et là … c’est une catastrophe.
Votre corps ne quitte pas la chaise, vos yeux ne quittent pas l’écran et vos doigts ne quittent pas le clavier.
Chaise, Écran et Clavier. Voici le trio sur lequel un utilisateur doit investir pour son confort.

Aujourd’hui les claviers à membrane ont la belle vie grâce à leur faible coût mais il fût un temps, les claviers mécaniques étaient très utilisés.

Comme vous le savez, la grande différence entre les claviers mécaniques et les claviers à membrane est que les claviers mécaniques utilisent un micro contacteur avec ressort pour chaque touche alors que les claviers à membrane utilise une couche de silicone pour modifier l’impédance d’ un circuit imprimé.

Voici un petit résumé des avantages et inconvénients des claviers mécaniques et des claviers à membrane :

Avantages des claviers mécaniques :

  • Confort (la force nécessaire pour presser une touche est différente en fonction des touches)
  • Vitesse (la vitesse de retour des touches est plus rapide et constante)
  • Précision (on sait exactement quand la touche est pressée grâce au bruit)
  • Solidité
  • Longévité (quand un touche ne fonctionne plus, on remplace la touche … pas le clavier. Les touches durent environ 20 fois plus longtemps qu’un clavier à membrane)
  • Le layout est standard donc, pas de mauvaises surprises?

Inconvénients des claviers mécaniques :

  • Prix (plus cher à fabriquer et en plus ça devient rare)
  • Bruit (ok ça fait partie du charme mais ça agace vite les voisins de bureau)
  • N’aime pas le café et les boissons sucrées.

Avantages des claviers à membrane :

  • Silencieux (quoique)
  • Prix (on en trouve à 10 euros…)
  • Submersible (le plastique c’est fantastique)

Inconvénients des claviers à membrane :

  • Longévité (quelques mois max)
  • Vitesse (faible vitesse de retour de la touche, donc saisie moins rapide)

Et là normalement vous vous demandez « pourquoi ne pas utiliser un clavier mécanique ». Et La réponse est : le prix.

J’ai presque toujours travaillé sur des claviers mécanique, IBM (l’excellent modèle M, photo ci-contre), keytronic ou Cherry ; mais dernièrement j’ai acheté un PC chez Dell lequel n’a aucun port PS2 et sur lequel mon clavier mécanique avec un adaptateur PS2->USB n’était pas reconnu. J’ai donc travaillé avec un clavier à membrane quelques mois.

Nostalgique de mon ancien clavier et n’ayant pas envi de le bidouiller j’ai recherché sur le net des claviers mécaniques mais ils se font de plus en plus rare, et en plus de plus en plus cher.

Après pas mal de recherche, je me suis laissé tenté par « Das Keyboard III (3) Ultimate », un clavier mécanique un peu élaboré qui à plusieurs particularités :

  • Un design très sobre et soigné.
  • Différentes pression des touches en fonction de leurs emplacements : les touches les plus proches de vous sont plus dures, les touches les plus pressées alternativement sont de pressions différentes, les touches pressées avec l’index et le majeur sont dures (voir image)

  • Un mini hub usb (détail sympa)
  • En vrac, un câble de 2 mètres, des gommes antidérapantes dignes de ce nom et un clavier bien rigide.
  • dernier détail…pas d’inscription sur les touches (la version FR n’existe pas avec les inscriptions)

Le voici en image :

Un layout légèrement différent de mon ancien clavier à membrane font que pour l’instant je n’arrive pas à faire mieux au test que j’ai fait précédemment , je posterais un billet un peu plus tard après une petite période d’adaptation.

Au final, ce clavier donne de très bonnes sensations lors de la saisie, le keymap est bien standard, la course n’est pas trop longue, le bruit est … bien présent 🙂 Juste deux bémols : Le prix (100-130 euros) et sur mon clavier j’ai l’impression qu’un touche grince, dernier point à éclaircir.

Suite du test du clavier dans un prochain post.

Dernière petite chose, vous savez surement pourquoi nos claviers sont AZERTY, QWERTY ou QWERTZ ?
Pour rappel, cette disposition est héritée des premières machines à écrire, les lettres les plus utilisées alternativement (en anglais) sont placés aux extrêmes coins du clavier afin que les balais des machines à écrire ne se croisent pas.
140 années plus tard, nous utilisons toujours la même disposition alors qu’elle n’est plus du tout la plus adaptée. Pourquoi ? parce que les utilisateurs ne veulent pas apprendre une nouvelle disposition.
Certain ont essayé de créer et même d’imposer de nouveau layout pour plus de rapidité et de confort, le plus connu étant celui de Dvorak.

Alors vous attendez quoi pour changer de clavier ?