Firefox contre Internet Explorer : deux exemples concrets.

Dans la guerre Internet Explorer contre Mozilla Firefox beaucoup de critères entres en jeux:

  • On dit que Firefox est plus rapide que Internet Explorer
  • On dit que Internet Explorer est moins gourmand en mémoire que Firefox
  • On dit que Firefox respecte les normes, contrairement à Internet Explorer.
  • On dit pas mal de choses, un peu de tout et parfois même du n’importe quoi.

J’aimerais apporter deux exemples simples :

1) Punycode

Hier, un ado me demande le nom d’un logiciel pour lire les dvd et divx. Je lui annonce VLC, ce à quoi il me répond :
« Je vais sur télécharger point com ? »
Étantoccupé à autre chose, Je gromelle un « humm ouais ».
Quand au bout de deux minutes j’entends :
« je vais demander à mon père la carte bleue »
????? Je regarde et m’aperçois qu’il n’est pas sur
telecharger.com
mais sur
télécharger.com
lequel demande un numéro de carte bleu … ba bien sûr ….
Après s’être pris une claque derrière les oreilles, je lui explique la différences entre les deux urls.

S’il avait utilisé Firefox, il aurait pu se rendre compte de son erreur (s’il avait réfléchi aussi mais bon … c’est un ado … ).
En effet, lorsque que l’on tappe une url avec accents sur IE, elle ne sont pas traduite en leurs équivalents en « Punycode », alors qu’avec Firefox elles sont traduites en Punycode.

Petit définition Wikipedia de « Punycode »:

Punycode (littéralement «code chétif») est une syntaxe de codage simple définie dans la RFC 3492 et conçue pour être utilisée en adéquation avec les noms de domaines internationalisés dans les applications les supportant (cf RFC 3490).

Voici deux screenshots pour illustrer, regardez bien les urls.


capture sans transcription punycode

capture avec transcription punycode

2) Pyshing, malware et tout leurs amis sympa

Petite définition de Wikipédia :

Pishing :
Un logiciel espion (en anglais spyware), mouchard ou espiogiciel, est un logiciel malveillant qui s’installe dans un ordinateur dans le but de collecter et transférer des informations sur l’environnement dans lequel il s’est installé, très souvent sans que l’utilisateur n’en ait connaissance. L’essor de ce type de logiciel est associé à celui d’Internet, qui lui sert de moyen de transmission de données.

Malware : Un logiciel malveillant (malware en anglais) est un logiciel développé dans le but de nuire à un système informatique. Les virus et les vers sont les deux exemples de logiciels malveillants les plus connus.

Qui n’a jamais reçu d’email de la banque avec pleins de fautes d’orthographe pour vite aller se loguer sur lecreditlyonnais.com@78.45.23.45 ou autre truc du genre ?
Pas mal à la mode aussi les fameux sites qui vous aident à découvrir quelles personnes vous « bloquent » sur msn …

Lorsque que l’on essai d’aller sur ces sites avec IE, pas de problème, pas d’avertissement. On y accède. Mais voici ce que l’on obtient avec Firefox :

capture de detection de malware et sypware avec firefox 3

Plutôt efficace non ?

Bref : Firefox c’est bon, mangez en !