vous êtes une agence Contact
scroll up scroll
3

A la fin des années 90, avec l’explosion du web, l’usage de l’informatique s’est transformé, et a permis l’émergence de nouveaux métiers. Des langages plus légers, plus permissifs ont fait leur apparition et sont accessibles au grand public (HTML/CSS/SQL). Un nouveau métier commence à faire parler de lui : le développeur Web.

Rapidement, deux groupes apparaissent créant une séparation entre les développeurs « Back-End », spécialisé dans les langages de programmation PHP, J2E, .NET et base de données et ceux « Front-End » avec les fameux codes HTML, CSS, et JavaScript ou JS.

Au commencement, il y avait le monteur

À la fin des années 90 et au début des années 2000, le développeur Front-End se nommait le « monteur HTML », il travaillait avec de outils comme Notepad (pas le « ++ » ), Frontpage, proposé par la suite Office, ou Dreamweaver. Son métier consistait à mettre en forme des pages au format HTML en utilisant des structures en tableau, des frames et des zones d’image parcellisées en plusieurs zones pour gérer différents liens. Il assurait la compatibilité d’affichage entre les différents navigateurs ; à l’époque Internet Explorer régnait en maître absolu et ne laissait que quelques miettes du marché à Netscape.

Et ensuite ?

Les sites web sont en constante évolution, ils véhiculent l’image de marque des entreprises et doivent représenter leurs valeurs et leurs innovations. Le design évolue et les monteurs HTML aussi, ils deviennent des intégrateurs HTML. Ils abandonnent la structure tableau (sauf pour les emails) et commencent à adopter une structure en div. Le CSS est en version 2 et est en passe d’évoluer vers la 2.1 et le javascript voit apparaitre des librairies comme Prototype, jQuery, MooTools et bien d’autres. Les CMS ont également leur part dans l’évolution du métier. Wordpress, Spip, Drupal font leur apparition. L’intégrateur devient également templateur. Nous sommes entre 2003 et 2010.

Internet Explorer reste la référence. IE6 a été pendant longtemps l’outil employé par les administrations et l’intégrateur devait assurer la rétrocompatibilité. Pendant ce temps, Netscape a disparu des écrans et a fait place à Firefox.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Après 2010, les framework ont commencé à faire leur apparition. Bootstrap, par Twitter, fût l’un des premiers, puis on vît arriver des Framework JS comme Backbone et Angular où l’intégrateur doit à nouveau s’adapter. Ces framework s’orientent plus vers des compétences de développement et l’intégrateur devient par conséquent développeur Front-End.

Le HTML passe en version 5, le CSS en version 3. Certaines propriétés CSS tiennent à elles seules dans un livre (flexbox et grid layout par exemple).

Les navigateurs évoluent, chrome a complétement écrasé le marché, Internet Explorer peine à récupérer le retard et en 2020 passe sur le moteur Chromium. Firefox qui avait pris de l’avance, en 2010, sur la concurrence recule pour être second.

Une idée ?
Un projet ?

On en discute ?

Dites-nous tout

Tous les champs sont obligatoires

En nous confiant vos coordonnées personnelles, vous reconnaissez avoir préalablement pris connaissance les dispositions relatives à la "Protection des données personnelles" mentionnées dans les Mentions légales.